Astuces pour le lavage et l’entretien de la culotte menstruelle

339
Partager :

La culotte menstruelle est une solution économique qui s’utilise périodiquement. Bonne solution pour laisser tomber les serviettes hygiéniques et les tampons lors de la menstruation, elle vous préserve des sensations d’inconfort, de nuit comme de jour. Comment alors bien entretenir une culotte menstruelle ?

Le prélavage, astuce incontournable pour pérenniser la durée de vie des culottes menstruelles

S’il y a une règle d’hygiène importante après réception des vêtements neufs, c’est le prélavage. C’est surtout le cas lorsqu’il s’agit des sous-vêtements. Comme la culotte menstruelle est un sous-vêtement comme un autre, elle se doit d’être prélavée avant même d’être utilisée. Et ce, car elle a subi un grand nombre de manipulations avant de parvenir à vous. Au fait, vous pouvez vous procurer divers modèles de culottes menstruelles sur ce site.

A lire en complément : Un vêtement en coton bio respecte votre peau

Qui plus est, le fait de la tremper dans de l’eau chaude permettra d’activer son pouvoir absorbant. Pour ce faire, vous devez assurer un trempage de votre culotte dans de l’eau froide durant au moins 3 heures. Évitez l’eau chaude pour ne pas cuire le sang et pour bien entretenir la culotte menstruelle.

Le lavage à la main : comment la réussir ?

L’avantage des culottes menstruelles c’est qu’elles peuvent à la fois être lavées à la main et à la machine. Pour la première option, il convient de la rincer avec de l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit complètement claire. C’est à dire jusqu’à que le flux disparaisse. Après quoi vous devriez laver votre culotte avec un savon détachant.

A lire en complément : Choisir de la lingerie sexy pour exprimer votre féminité

Pour vous assurer que votre culotte soit bien propre, il convient d’insister sur la zone en question et de frotter délicatement. Après quoi, vous devez bien rincer avec de l’eau tiède. Pour éliminer les odeurs de sang, ajoutez une cuillère à café de bicarbonate.

Entretenir une culotte menstruelle à la machine, comment s’y prendre ?

Laver sa culotte à la machine est certainement plus pratique, mais assez délicat. En effet, pour pérenniser ses sous-vêtements, il est conseillé de ne pas les mélanger avec les autres vêtements. Cela évite aussi de ne pas tacher ces derniers. Pour ce faire, rassemblez vos culottes menstruelles dans un filet avant de les passer à la machine. Cette action permettra de préserver les fibres biologiques comme la dentelle, le coton biologique et le tulle.

Privilégiez la lessive la moins grasse possible pour bien entretenir une culotte menstruelle et ne pas l’abîmer. Évitez de mettre de l’adoucissant, car cela impacte la qualité de la culotte. Quelques gouttes de vinaigre blanc feront l’affaire. Puis laissez votre machine à laver à 30° au maximum.

Le séchage à l’air libre ou au sèche-linge

La dernière étape quant au nettoyage de la culotte menstruelle est le séchage. Pour ce type de sous-vêtements, le séchage à l’air libre est plus adapté. Même si cela prend un peu de temps, cette méthode de grand-mère ne risque pas d’abîmer ou de rendre plus lâches vos culottes périodiques. Si vous n’avez que quelques culottes, dépêchez-vous de les laver .

Partager :